Camping Corse Merendella

Activités de bien-être en Corse

Bébé Nageur - Habituer votre bébé en milieu aquatique

Aquagym en CorseBébé Nageursport et bien etre

Contrairement à ce que son nom semble indiquer, une séance de bébé nageur n'apprendra pas à nager à votre enfant. En revanche, elle lui permettra de se sentir à l'aise dans le milieu aquatique, de ne plus craindre les éclaboussures voire de ne plus hésiter à mettre la tête sous l'eau les activités se font en groupe, en présence d'un des deux parents et avec un animateur.

Les séances de bébé nageur sont avant tout un moment ludique, que vous partagerez avec votre enfant. Grâce aux neufs mois passés dans le ventre de la maman, entouré de liquide amniotique, un bébé se sentira naturellement à l'aise dans le milieu aquatique. Vous constaterez d'ailleurs que les nourrissons possèdent un réflexe natatoire : immergés, ils bloquent leur respiration, et agitent les jambes et les bras. Vous serez incroyablement surpris ce que bébé peut faire.

Votre enfant, d'abord porté par ses parents puis tout seul, se familiarise avec l'eau qui le porte et l'enveloppe. De nombreux jeux, toboggans, cages à poules, tapis, planches, lui permettent d'explorer de nouvelles sensations, de s'amuser tout seul, avec ses parents ou avec d'autres enfants. Selon son âge, son caractère, son expérience plus ou moins grande de l'eau, chaque enfant évolue différemment. Cette activité est adaptée aux enfants âgés de 6 mois à 4 ans et ils doivent obligatoirement avoir été vaccinés.

Sachez, pour vous rassurer, les séances de bébés nageurs sont réglementées par une circulaire ministérielle. Cette circulaire concerne principalement la formation du personnel encadrant (l'équipe doit être constituée de plusieurs professionnels ayant une approche pédagogique et psychomotrice), et la température de la piscine : au minimum 25°C hors de l'eau et 32°C dans l'eau !

photo-galerie-bebe-nageur-01 photo-galerie-bebe-nageur-02

Une initiation en trois étapes :

LA PRISE DE CONTACT AVEC L'EAU :

Vous avez votre bébé dans les bras et lui faites suivre des mouvements latéraux puis verticaux, jusqu'à la hauteur de a bouche. C'est un moment dédié au jeu, où l'inquiétude ne doit pas être présente. Pour rentrer dans la piscine, il faut aller à son rythme, ne pas le forcer.

L'IMMERSION EN DOUCEUR :

Quand vous commencez à le sentir à l'aise, vous pouvez le coucher sur le dos, en lui souriant et en le regardant, vous pouvez lui parler, l'encourager. Lorsque les mouvements sont acceptés par l'enfant, vous pouvez tenter l'immersion. Vous allez ainsi le plonger verticalement dans l'eau, sans le lâcher. Le bébé va instinctivement fermer la bouche et retenir sa respiration.

LÂCHER BÉBÉ :

Dès que bébé est parfaitement à l'aise avec l'étape de l'immersion, vous pouvez le lâcher. Vous vous éloignez de lui petit à petit, l'aidez à plonger et à regagner la rive. Bien sûr, il ne faut jamais le quitter des yeux et ne pas être trop loin pour pouvoir intervenir en cas de soucis.

Qu'est-ce qu'ils apprennent ?

Ils s'éveillent à des nouvelles sensations en s'amusant. Dans l'eau, l'enfant adopte un comportement moteur différent de celui utilisé au sol, il s'adapte à de nouveaux repères, découvre des postures et des mouvements inédits et Il apprend à contrôler sa respiration.
L'enfant prend plaisir à devenir autonome et gagne certainement une bonne dose de confiance. Cet environnement stimulant favorise son développement psychomoteur. Pour beaucoup d'enfants, la piscine est également l'occasion d'entrer en contact avec la société.
Rassurés par la présence de leurs parents, les enfants s'imitent, s'observent, se cherchent, s'affrontent et participent à des jeux collectifs. Cette socialisation précoce favorise la qualité des relations futures. C'est aussi l'occasion pour les parents et les enfants de se retrouver pour jouer ensemble et de partager de nouvelles expériences.

L’activité des bébés nageurs apportent beaucoup à l’enfant :

Développement de la motricité grâce aux structures mis à disposition dans l’eau telles que les structures en mousse où l’enfant monte, grimpe, saute, glisse, les tapis d’eau où l’enfant marche à quatre pattes ou debout, les cages à poules ou l’enfant grimpe tout en prenant en compte le poids différent de son corps.
Développement de l’autonomie par le biais de la gestion du corps dans l’eau. Dans l’eau, le poids du corps est différent, l’énergie pour faire des mouvements également. Tout cela l’enfant le découvre et l’acquiert rapidement, il renforce alors sa confiance en lui et accroît sa capacité à prendre des initiatives.
Éveil social grâce aux contacts et aux rencontres qu’il fait avec les autres enfants. Des liens se tissent et l’enfant peut faire preuve de mimétisme envers les autres enfants. Cela renforce la confiance qu’ils se portent et favorise les échanges positifs entre eux.

Attention, la piscine est déconseillée aux bébés :

- Avant la deuxième injection de vaccin
- Présentant des troubles respiratoires (asthme, bronchite chronique...) ou cardio-vasculaire
- Si votre enfant est sujet aux otites à répétition ou aux rhino-pharyngites ainsi qu’aux bronchiolites, a la peau sèche et à de l'eczéma

PRENDRE DES FORCES

Les enfants, petits ou grands, se dépensent pendant ces séances, c'est pourquoi il faut veiller à leur préparer un repas à base de sucres lents et rapides une heure environ avant d'aller à la piscine. Prévoyez également un petit goûter (jus de fruits, yaourt, petits gâteaux) à déguster en famille après le bain !

LES CONSEILS D'HYGIÈNE

Avant chaque séance, bébé devra prendre une douche (et vous aussi). Pour le maillot, vous pouvez opter pour un modèle anti-fuite ou une couche étanche. Pensez aussi au bonnet de bain, obligatoire dans les centres agréés par la Fédération des activités aquatiques d'éveil et de loisirs. Prévoyez une grande serviette pour bien le sécher après la séance, en n'oubliant pas les oreilles.

Savent-ils nager plus tôt ?

Avant 5-6 ans un enfant ne sait pas maîtriser la coordination de ses bras et de ses jambes, nécessaire à l'apprentissage de la natation. Un bébé nageur ne saura pas forcément nager plus tôt qu'un autre enfant. Par contre, habitué à l'eau cet apprentissage lui sera certainement plus facile.

D'autant que ces activités d'éveil aquatique développent chez l'enfant un goût pour l'activité physique et constituent d'excellentes prémices au sport. Cependant certains bébés nageurs ont en grandissant du mal à supporter le côté contraignant des cours de natation, pour eux l'eau reste synonyme de plaisir.

Avec des enfants plus grands, la vigilance doit être constante. Il ne faut pas oublier que ce sont de très jeunes enfants qui ne savent pas nager et qui sont en train de prendre leur repère dans l’eau. Ils ont donc besoin de la présence de leurs parents dans le bassin avec eux.

Quelques conseils pour vos petits nageurs :

- Munissez-vous d'une couche étanche et de petites doses de sérum physiologique pour les yeux.
- N'oubliez pas de prévoir un petit goûter pour la fin de la séance car la piscine, ça creuse !